6 façons d'irriguer les cultures

L'irrigation est l'application contrôlée de l'eau à des fins agricoles par le biais de systèmes fabriqués par l'homme pour répondre aux besoins en eau non satisfaits par les précipitations. L'irrigation des cultures est vitale dans le monde entier afin de fournir aux populations du monde en croissance constante assez de nourriture.

De nombreuses méthodes d’irrigation différentes sont utilisées dans le monde entier, notamment :

Centre-Pivot

Irrigation automatisée par gicleurs réalisée en tournant automatiquement le tuyau d’arroseur ou la flèche, en fournissant de l’eau aux têtes de gicleurs ou aux buses, comme un rayon du centre du champ à irriguer. L'eau est livrée au point central ou pivot du système. Le tuyau est soutenu au-dessus de la culture par des tours à des espaces fixes et propulsé par une puissance pneumatique, mécanique, hydraulique ou électrique sur roues ou dérape dans des trajectoires circulaires fixes à des vitesses angulaires uniformes. L’eau est appliquée à un rythme uniforme par une augmentation progressive de la taille de la buse du pivot à l’extrémité de la ligne. La profondeur de l'eau appliquée est déterminée par le taux de déplacement du système. Les unités individuelles mesurent habituellement environ 1 250 à 1 300 pieds de long et irriguent environ 130 acres de surface circulaire.

goutter

Un système d’irrigation planifié dans lequel l’eau est appliquée directement à la zone racinaire des plantes au moyen d’applicateurs (orifices, émetteurs, tuyaux poreux, tuyaux perforés, etc.) exploités sous basse pression, les applicateurs étant placés sur ou sous la surface du sol.

sillon

Une méthode partielle d’inondation de surface normalement utilisée avec les cultures à labour propre où l’eau est appliquée dans des sillons ou des rangées de capacité suffisante pour contenir le système d’irrigation conçu.

gravité

L’irrigation est dans laquelle l’eau n’est pas pompée mais coule et est distribuée par gravité.

rotation

Un système par lequel les irrigueurs reçoivent une quantité allouée d’eau, non pas à un taux continu, mais à intervalles indiqués.

Sous-irrigation

Appliquer de l’eau d’irrigation sous la surface du sol soit en soulevant la nappe phréatique à l’intérieur ou à proximité de la zone racinaire, soit en utilisant un système de tuyaux perforés ou poreux enfouis qui se décharge directement dans la zone racinaire.

Conseils: Pour économiser l’eau, l’utilisation d’un polymère super absorbant est un moyen intelligent.


Achetez-nous ou contactez-nous pour plus de détails ✓

    Interested In* :

    Veuillez prouver que vous êtes humain en sélectionnant Tasse.